Recherches

Noël hi-tech? Cadeaux et DEEE

Noël hi-tech? Cadeaux et DEEE


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

LA cadeaux technologiques ils font fureur chaque Noël et même 2012, si la crise le permet, ne fait pas exception. Un téléphone portable, un ordinateur, une télévision ou un appareil électrique - petit ou grand - sera dans quelques jours le cadeau de Noël pour de nombreux Italiens.

Pourtant, trop de personnes ignorent que ces produits en fin de vie sont définis DEEE (Déchets d'équipements électriques et électroniques), ne doit pas être jeté dans le non trié, mais collecté séparément. Cela permet de récupérer des matières premières importantes (métaux précieux et terres rares), cela ne favorise pas la trafic illégal d'appareils électroniques vers les pays en développement, il économise de l'énergie et évite Émissions de CO.

Pour divulguer une récupération correcte et consciente des DEEE à l'occasion de Noël, le Consortium Re-Media - parmi les principales organisations à but non lucratif pour valorisation des déchets technologiques - a réalisé la vidéo que nous proposons ci-dessous. Bien fait, les images parviennent à transmettre le message et parviennent également à faire sourire les gens.

Après l'avoir consulté, jetez également un œil sur le site www.remediapervoi.it où vous pouvez trouver le Recyclomètre (pour calculer combien vous pourriez aider l'environnement avec un comportement correct) et le logiciel pour rechercher le éco-emplacement le plus près de chez vous où livrer les DEEE.

Le sourire est utile dans une situation, le gaspillage italien en général, où les problèmes continuent d'être nombreux. Là collecte séparée des DEEE à travers je canaux officiels autorisés pourrait donner un grand coup de main à l'environnement et à l'économie.

Selon l'étude menée par ReMedia, je DEEE générés en Italie en 2011 ils s'élèvent à environ 880 000 tonnes, soit 14,6 kg / habitant, mais les systèmes collectifs comme Re-Media n'en ont collecté que 4,3, soit 37% du total des flux. Environ 5 kg / habitant sont gérés par la filière informelle, 5 kg supplémentaires / habitant composent les soi-disant «dispersés» (déchets non interceptés).

Il s'ensuit que 10 kg / habitant ne suivent pas le flux officiel générer un de graves dommages au niveau environnemental, économique et de la santé des citoyens. En particulier, il n'est pas certain que les DEEE gérés par des opérateurs extérieurs au système officiel utilisent des installations technologiquement adaptées et suivent les procédures d'élimination correctes.

De plus, n'ayant pas à supporter les coûts de mise aux normes des structures, les opérateurs informels bénéficient économiquement d'une situation de concurrence déloyale. La situation et les dommages qui en découlent seront une réflexion encore plus sérieuse sur 2019 lorsque, sur la base des objectifs fixés par le nouveau Directive européenne sur les DEEE, L'Italie sera appelée à collecter 85% du total des DEEE générés.

REGARDER LA VIDÉO de Re-Media



Vidéo: HOME (Juin 2022).